BORE OUT – Le nouveau mal de vivre en entreprise

Posted by
/ /

Article de Denis NOSAL / Intention Zen® – Les praticiens en massage entreprise ont pratiquement tous dans leur plaquette pub la description du BURN OUT. Ce mal-être lié au surmenage suprême ne nous échappe plus.

L’accent est maintenant mis sur le BORE OUT situé aux extrêmes inverses puisqu’il s’agit de l’ennui au travail. Ce syndrome très sérieux engendre un épuisement physique et mental. Il touche environ 10 % de la population active.
Personne n’est épargné de l’ouvrier au cadre supérieur.
La conjoncture actuelle est la cause d’un ralentissement professionnel et vide les carnets de commandes des entreprises. Tout ceci n’est déjà pas psychologiquement facile et engendre de la peur et le soucis de perdre son emploi.

L’effet pervers de l’ennui est amplifié par la honte de l’avouer. Dès lors, le concerné essaye de se réfugier sur des palliatifs comme internet, les réseaux sociaux, la caféine. Dans certains cas, on peut même avoir des conflits sans fondements importants. Tout est amplifié, tout devient un problème, une attaque. La colère est au rendez-vous.
Le Bore Out peut également avoir pour effet d’un sentiment de délaissement hiérarchique, un manque de reconnaissance, le sentiment d’un travail mal fait. C’est un coup directe à la motivation et un manque de joie à travailler.

Le drame est au rendez-vous puisque cette tristesse latente force certain à avouer avoir pensé au suicide.

Alors que les élus se mobilisent pour faire reconnaître le burn-out comme maladie professionnelle, le bore-out n’est pas encore évoqué dans les maladies socio-professionnelles.

Pourquoi et en quoi le massage assis peut-il aider ?

L’intégration du massage assis en entreprise devient de plus en plus courante et aisée.
Nous aimerions que cela soit dans le cadre du bien-être au travail mais ça n’est pas toujours le cas.
J’aurais tendance à dire que l’essentiel, c’est d’y aller, de rentrer dans l’entreprise, peut importe la demande initiale. L’effet bénéfique sera constaté sur le terme par les receveurs et plus particulièrement, par la chaine hiérarchique. Si il y a une chose dont je suis sure, c’est qu’une majorité de personne ayant reçue un massage assis ira mieux, qu’elle se sentira détendue, relaxée. Et cela n’a rien à voir avec un aspect physique quelconque mais plutôt avec un sentiment de prise en charge global.

Notre technique est attendue avec plaisir ! on nous attend vraiment ! c’est en ça que déjà notre action est bénéfique. Ensuite, il est impossible pour un employé de se sentir délaissé par une hiérarchie qui prend soin de lui en lui offrant ce moment de détente. Même si la notion de se faire plaisir est une primo motivation, elle reste fondamentale dans le ressenti du bien-être.

Comme vous l’avez surement remarqué, j’ai volontairement mis en gras 5 sentiments fondamentaux bien connus des praticiens de bien-être. Comme toujours, c’est le trop qui va poser problème. Imaginez tous ces sentiments « en trop » en même temps ! comment voulez-vous que ça aille ? c’est impossible !
Le massage relaxation et en particulier le massage assis va permettre une remise en route « énergétique » du receveur, l’aider à évacuer son mal-être, occuper son attention, le replacer dans son environnement, le reconnecter.
Cette détente proposée va faire l’effet d’une soupape – c’est le moment de souffler, de s’occuper à être bien dans son travail.

Le massage assis est il LA solution au Bore Out ? Non bien sur ! pas à lui seul ! Mais il est forcement un paramètre effectif et actuel au bien-être global dans le monde du travail ! Vous savez ce qu’on dit : « c’est une somme de goutte d’eau qui fait l’océan ».

Je conclurais en affirmant qu’il vaut mieux prendre en compte les problèmes quand ils sont mineurs plutôt que de gérer des situations complexes tardivement. Ça s’appelle de la prévention !

http://www.bfmtv.com/societe/le-bore-out-ou-l-epuisement-professionnel-par-l-ennui-885677.html