Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

La Fedefma établit et édite ce code de déontologie, qui doit être respecté par ses adhérent·es.

 

Le non respect de ce code ou la commission de tout acte contraire à la loi au cours ou à l’occasion de l’exercice de sa prestation entraîne une exclusion temporaire ou définitive du membre.

 

La Fedefma se réserve le droit de sélectionner ses adhérent·es en fonction de qualifications requises. Le ou la praticien·ne est alors qualifié·e d’adhérent·e. Par convention, la personne qui reçoit le massage est appelé receveur.

 

La pratique du massage assis est définie comme suit : tout massage de bien-être et de relaxation, non médical, ni paramédical thérapeutique, généralement pratiqué sur chaise ergonomique.

 

Dès lors, l’adhérent·e doit s’abstenir d’établir des diagnostics d’ordre médical ou paramédical. Avant de commencer, il ou elle pose néanmoins des questions lui permettant de définir s’il ou elle peut pratiquer son art sans porter atteinte à l’intégrité physique du receveur. Si tel n’est pas le cas, il ou elle doit refuser la prestation et doit diriger le receveur vers la personne compétente.

 

L’adhérent·e dispose d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

 

L’adhérent·e agit toujours en professionnel·le. Il ou elle communique sur la prestation qu’il ou elle fournit et en annonce clairement les modalités et le prix. D’une tenue et d’une présentation irréprochable, il ou elle veille au confort du receveur en pratiquant son art dans un endroit adapté. Il ou elle met tout en œuvre pour dispenser une prestation de qualité.

 

Il ou elle se tourne vers un·e professionnel·le de la formation en massage assis s’il ou elle éprouve le besoin de parfaire un geste ou pour contrôler la conformité de sa prestation.

 

L’adhérent·e est tenu·e à la confidentialité de l’identité du receveur ainsi que des propos qui auront pu être échangés avant, pendant ou après la prestation.

 

L’adhérent·e propose des prestations en conformité avec les bonnes mœurs excluant de fait la sexualité.

 

L’utilisation des visuels de la Fedefma est libre pour promouvoir l’activité du massage assis à conditions d’être adhérent·e de cette fédération (voir les modalités d'utilisation du logo de la Fedefma). Cette utilisation implique l’image de marque de la Fedefam. L’adhérent·e aura donc en permanence le souci de soigner son attitude ou ses supports de travail diffusés au public.